CAFORM : Formation continue des personnels de l'académie de Créteil
   
     
Rechercher....





- Candidatures individuelles aux ANT du 07/06 au 17/09/2018

- Campagne d’inscription individuelle pour toute autre formation du 21/08 au 17/09/2018.

Affiche 18-19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez nous !

@caformcreteil

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Le certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique (CAFFA)

 

La certification d’aptitude aux fonctions de formateur académique (CAFFA) s’adresse aux personnels de l’enseignement public, enseignants du second degré et conseillers principaux d’éducation qui souhaitent assurer des activités d’animation, de recherche et de formation dans le cadre de la formation initiale et continue des personnels enseignants et d’éducation du second degré.

Le CAFFA est délivré à l’issue d’un examen ouvert aux personnels justifiant, au 31 décembre de l’année de l’examen, d’au moins cinq années de service dans un établissement du second degré.

Organisation des épreuves

La passation du CAFFA se déroule sur deux ans, qui peuvent être consécutifs ou non consécutifs.
Elle comprend une épreuve d’admissibilité et deux épreuves d’admission.

Lors de la première année, le candidat se déclare et prépare l'épreuve d'admissibilité.
Le candidat ayant été déclaré admissible à l’examen du CAFFA dispose d’un délai de quatre ans pour se présenter, jusqu’à deux fois, aux seules épreuves d’admission, y compris en cas de changement d’académie.

Au cours d’une seconde année, il se constitue une expertise et se prépare aux épreuves d'admission.

Lors des épreuves, il est attendu des candidats qu’ils fassent état d’un usage des outils numériques pertinents en lien avec les activités présentées et démontrent leur capacité à les utiliser à bon escient dans le cadre de la formation.

Admissibilité

L’épreuve d’admissibilité repose sur un entretien avec le jury, lequel s’appuie sur un dossier fourni par le candidat, un rapport d’activité et les rapports d’évaluation (administrative, pédagogique, PPCR). Le rapport d’activité consiste en la présentation par le candidat de son itinéraire professionnel dans lequel il s’attache à présenter une expérience professionnelle significative, le cas échéant, dans le champ de l’accompagnement et de la formation. Ce rapport peut comporter, en annexe, tout document, y compris audiovisuel, à même d’éclairer cette activité.

Le jury vérifie la capacité du candidat à conduire une analyse didactique et pédagogique basée sur sa propre pratique. Le jury apprécie également les réflexions du candidat quant aux besoins identifiés autour de lui vis-à-vis des grandes orientations des différentes politiques éducatives.

Admission

L’admission comporte deux épreuves :

  • Une épreuve de pratique professionnelle, consistant soit en une analyse de séance dans le cadre du tutorat, soit en l’animation d’une action de formation professionnelle, pédagogique ou éducative – disciplinaire, interdisciplinaire, intercycles, interdegrés –, à l’échelle d’un établissement, d’un district ou d’un bassin d’éducation et de formation, suivie d’un entretien avec le jury ;

  •  La soutenance d’un mémoire professionnel de 20 à 30 pages hors annexes consistant en un travail personnel de réflexion s’appuyant sur l’expérience professionnelle du candidat et traitant d’une problématique d’accompagnement ou de formation.

Ces deux épreuves permettent au jury de se prononcer sur la maîtrise des compétences professionnelles attendues d’un formateur, notamment la maîtrise de cadres d’analyse susceptibles de nourrir les futures actions de formation, au regard du référentiel et des critères définis par le ministre chargé de l’éducation nationale.

Préparation aux épreuves

L’académie de Créteil propose, dans le cadre du plan académique de formation, une préparation à l’épreuve d’admissibilité et aux épreuves d’admission du CAFFA, mise en œuvre par l’ESPE. Ce cursus comprend notamment des modules de méthodologie et d’initiation à la recherche.

La participation à la préparation du CAFFA 2019 est soumise à l'inscription à l'examen sur le site du SIEC (à l'automne 2018), suivie de l'envoi et de la validation du dossier de candidature.

Les candidats souhaitant bénéficier de la préparation aux épreuves saisissent une candidature individuelle dans l’application GAIA entre le 7 et le 21 juin 2018.

Consulter le descriptif de ces formations sur le site CAFORM, et saisir une candidature via l’application GAIA :

FFO0101 CAFFA 2019 : Préparation aux épreuves d'admissibilité 
FFO0201 CAFFA 2019 : Préparation aux épreuves d'admission

Inscription aux épreuves du CAFFA sur le site du SIEC

La campagne d’inscription à la session 2019 du CAFFA (admissibilité et admission) sera ouverte du 08 au 31 octobre 2018. Les inscriptions seront à saisir sur le site du SIEC :

https://exapro.siec.education.fr/accueil.php?d=196

Les missions du formateur académique

Le professeur ou conseiller principal d’éducation titulaire du CAFFA peut exercer les missions de formateur académique, en accord avec les corps d’inspection disciplinaires et la DAFPEN.

Les formateurs académiques accomplissent à la fois une mission d'enseignement ou d'éducation auprès d'élèves, en leur qualité d'enseignant ou de CPE, et une mission de formation auprès d'adultes, en leur qualité de formateur.
Ces deux responsabilités font d'eux des acteurs essentiels de la formation des personnels enseignants et d'éducation : en tant qu'experts de la pratique de la classe, de la mise en œuvre de la politique éducative d'établissement et de suivi des élèves, de la polyvalence de leur métier, ils sont les garants d'une articulation efficace et raisonnée entre savoirs théoriques et pratique professionnelle et des relais pour faire connaître et diffuser les outils et les ressources institutionnelles.
Ils aident les personnels enseignants et d’éducation à analyser les pratiques et les situations réellement vécues ; s’approprier le prescrit institutionnel, les méthodes et les outils ; à connaitre les éléments de la recherche pour renforcer toujours l’efficacité des pratiques.

Le référentiel de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013, ainsi que l'outil d'accompagnement décrivant les degrés d'acquisition des compétences à l'exercice dans le métier annexé à la note de service n° 2015-055 du 17 mars 2015 constituent leur cadre de référence pour construire et orienter leur action auprès des enseignants et CPE stagiaires ainsi qu'au service d'un développement professionnel progressif et continu.

Les compétences attendues pour le métier de formateur sont décrites dans le Référentiel de compétences professionnelles du formateur de personnels enseignants et éducatifs.

Pour toute information complémentaire, s’adresser à : ce.dafpen@ac-creteil.fr

 

Références :

- décret n° 2015-885 du 20 juillet 2015 – version consolidée au 05/11/2015 – relatif aux conditions de nomination des personnels enseignants du second degré et des conseillers principaux d’éducation aux fonctions de formateur académique ;
- arrêté du 20 juillet 2015 fixant l’organisation du certificat d’aptitude aux fonctions de formateur académique publié au JO du 22 juillet 2015 ;
- circulaire n° 2015-110 du 21 juillet 2015 : organisation de l'examen et nature des épreuves de la certification aux fonctions de formateur académique.
- Circulaire n° 2016-148 du 18-10-2016 : Missions des formateurs des premier et second degrés
- B. O. n° 30 du 23 juillet 2015 – annexe 1 : Référentiel de compétences professionnelles du formateur de personnels enseignants et éducatifs

 

 


   
     
Nous contacter |  © Formation des personnels - Académie de Créteil - 13-Sep-2018 | Twitter : @caformcreteil