CAFORM : Formation continue des personnels de l'académie de Créteil
   
     
Moteur de recherche

Suivez nous !
@caformcreteil

 

Mots clés

Laïcité Accompagnement personnalisé Algorithme Réforme du collège
Numérique Besoins éducatifs particuliers codage Handicap Filles Garçons Voie professionnelle EPI EMI Évaluation Efficacité professionnelle Bureautique SEGPA Analyse de pratiques Hybride
Gestion de classe Difficulté scolaire Médias Conflits Cycle 3 Scratch Décrochage Management Attaché Éducation prioritaire Développement personnel Développement durable
Secourisme TICE

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 Les dispositifs d'accompagement temporaire (Date)

  • Conditions de mise en place

Ces actions sont mises en œuvre sous l’autorité de l’IA/IPR ou de l’IEN de votre discipline qui a en charge le secteur dont fait partie l’établissement dans lequel vous enseignez.

Qui peut demander la mise en place d’un tel dispositif  ? Vous-mêmes, pour un des motifs que vous trouverez dans la liste qui figure ci-après. Ce peut être votre chef d’établissement ou un chef de travaux. Pour ce qui concerne les néotitulaires, la proposition peut être relayée par le correspondant académique. Enfin, votre inspectrice ou inspecteur, après une visite, peut vous en ouvrir la possibilité.

  • Les motifs qui peuvent justifier une proposition de mise en œuvre

La liste qui suit n’est pas exhaustive. Elle récapitule les raisons les plus fréquemment invoquées lors des deux dernières années.

Structuration, construction et rythme des séquences

Progressivité des apprentissages

Structuration et conduite des séances

Préparation des cours et des activités pour le cours

Mise en œuvre des programmes

Connaissance des nouveaux programmes

Actualisation des contenus. Mise à jour des connaissances

Adéquation évaluation-objectifs

Appréhension des programmes en termes de notions et compétences

Choix des notions

Statut des documents

Appropriation des démarches d’évaluation

Niveau d’enseignement inadapté :

- aux capacités supposées des élèves

- au référentiel du domaine

Nécessaire évolution des pratiques

Communication difficile. Problèmes dans l’exercice de l’autorité.

En difficulté avec les élèves en difficulté

Structure de classe posant problème  : plusieurs niveaux regroupés

Adaptation au travail en classe européenne

Aide à la prise de fonction des non titulaires rencontrant des difficultés

Jeune titulaire arrivant d’une académie autre que de l’Ile de France

Aide à la titularisation et à la prise de fonction

Titularisé par liste d’aptitude : reconduction de stage

Certifié recruté par examen professionnel : reconduction de probation

Affectation en secondaire après activité en université. Pas de formation PLC2

Personnel nommé sur une discipline qui n’est pas la sienne

Tutorat d’un PLP, chef de travaux stagiaire

Retour de congé longue durée

Retour de congé maladie

Retour de disponibilité

Retour de congé parental

 

Les modalités de l’action

Les inspecteurs obtiennent l’assentiment d’un enseignant qu’ils désignent comme professeur référent.

L’enseignant bénéficiaire reste en charge de ses classes. L’accompagnement consiste en visites réciproques dans les classes, en entretiens, en élaboration éventuelle de séquences d’enseignement, de « conducteurs » de séances…

La durée de l’action varie de quelques semaines à quelques mois. Le professeur référent, à l’issue de cet accompagnement, adresse un bilan de l’action à la Cellule académique de la formation.

L’accompagnement instauré peut se doubler heureusement de l’inscription à des stages du Plan académique de formation.

 

Voir les parcours individualisés de formation


   
     
Nous contacter |  © Formation des personnels - Académie de Créteil - 08-Jui-2017 | Twitter : @caformcreteil